+33 (0)4 81 91 50 20
Home > Expertises > 1 retraite sur 7 est erronée selon le rapport de la cour des comptes

1 retraite sur 7 est erronée selon le rapport de la cour des comptes

1 retraite sur 7 est erronée selon le rapport de la cour des comptes
17 juin 2020

1 retraite sur 7 est erronée selon le rapport de la cour des comptes

Pour la Cnav Ile de France, c’est même 1 retraite sur 5. Les deux-tiers des erreurs sont au détriment des assurés. Les demandes de révision de retraite augmentent de près de 9 %.

Plus d’une pension de retraite versée sur 7 est erronée.

C’est le constat que publie la Cour des comptes dans son rapport annuel du 19 mai 2020, relatif à la certification des comptes du régime général de la sécurité sociale pour l’année 2019.
Un nombre de dossiers de retraite erroné toujours aussi important.

  • Plus d’une nouvelle retraite sur 7 est erronée
  • Pour la CNAV Ile de France, c’est même 1 retraite sur 5
  • Les deux-tiers des erreurs sont au détriment des assurés
  • Le taux de demande de révision des retraites augmente de près de 9%

Une qualité de liquidation qui se dégrade pour différentes raisons selon la Cour des comptes :

Une fiabilité des données encore insuffisante

Les données émises par les employeurs ou bien par les organismes de Sécurité sociale ne sont pas encore assez fiables. Il y a notamment encore trop d’échanges issus de supports papiers. Ainsi, près de 60 % des erreurs sont du fait des données absentes ou inexactes de carrière.
Les régularisations de carrières qui ont pour objectif de sécuriser les données reportées sur le relevé de carrière avant la liquidation des droits à la retraite sont quant à elles insuffisantes pour assurer suffisamment les données.

Encore trop peu de contrôles internes et pas assez de vigilance

Le taux de contrôle interne ne représente que 63,1 % des dossiers et parmi ces dossiers les directions comptables et financières n’ont détecté que 54,9 % des erreurs avant la mise en paiement.

Des erreurs de la part des services ordonnateurs

Selon la Cour des comptes ces erreurs résultent notamment de l’insuffisance des contrôles intégrés à l’outil informatique, de l’absence d’automatisation de plusieurs étapes de calculs, mais aussi d’une assistance limitée apportée aux agents par le système d’information.

Que faire face à ce constat ?

  1. Veiller à la bonne inscription des droits sur son relevé de carrière ;
  2. Contrôler soigneusement chaque pension liquidée pour s’assurer que rien n’a été oublié ;
  3. Réclamer une révision amiable de la retraite dans les délais impartis, en cas d’erreur.

Cela vous parait complexe et couteux en temps ?

Ce sont précisément les missions que mènent CIRDIS RETRAITE pour sécuriser l’obtention des retraites de ses clients, leur faire gagner du temps et optimiser leur situation.

CONTACTEZ-NOUS