+33 (0)4 81 91 50 20
Home > Expertises > Exemple d’accompagnement d’un de nos clients, de l’étude de ses droits jusqu’à la retraite

Exemple d’accompagnement d’un de nos clients, de l’étude de ses droits jusqu’à la retraite

Accompagnement droit retraite
21 octobre 2020

Exemple d’accompagnement d’un de nos clients, de l’étude de ses droits jusqu’à la retraite

Histoire d’un accompagnement semé d’embûches qui se termine par 2 années de retraite GAGNÉES pour notre client

Il s’inquiète de constater que certaines périodes d’activités n’y figurent pas.

En 2018, M. X, chef d’entreprise artisanale dans le bâtiment et âgé de 58 ans, s’interroge grandement sur sa future retraite.
Il a commencé à travailler tôt, et considère que son parcours est complexe : il a relevé de multiples statut au cours de sa carrière : travailleur indépendant dans le secteur agricole, travailleur salarié, fonctionnaire non titulaire puis titulaire, artisan …
A la lecture de son relevé de carrière, il s’inquiète de constater que certaines périodes d’activités n’y figurent pas.
Enfin, il perçoit une pension d’invalidité suite à un accident du travail survenu au cours d’une période d’activité salariée, et se demande quels effets cela pourrait avoir sur sa retraite.

C’est dans ce contexte qu’il sollicite CIRDIS RETRAITE pour obtenir une étude approfondie de sa situation vis-à-vis de la retraite.

Il pourrait partir à la retraite plus tôt qu’il ne le pensait, sous certaines conditions

M. X va ainsi bénéficier d’un bilan retraite complet, en 4 étapes :

  • Analyse complète de son relevé de carrière dans l’objectif d’y détecter des anomalies.
  • Identification des dates clefs de la retraite (âge de départ au plus tôt, Age taux plein, …) et montants de retraite qui y sont associés.
  • Étude de tous dispositifs de retraite pouvant lui apporter une plus-value (optimisation des montants de retraite, anticipation de la date de départ …).
  • Mise en place d’un parcours et d’un suivi pour atteindre l’objectif qu’il se fixera vis-à-vis de la retraite.
L’analyse du relevé de carrière révèlera la présence de nombreuses anomalies, dont notamment un total de 17 trimestres manquants !

L’analyse de sa situation révèle également que la régularisation de ces trimestres manquants couplée à un rachat de trimestre spécifique pourrait lui permettre de partir à la retraite bien plus tôt qu’il ne le pensait : dès 60 ans dans le cadre d’un départ en retraite anticipée au titre d’une carrière longue. Il va également prendre connaissance du montant de retraite estimé qu’il pourra percevoir à cette date.

M. X va donc à nouveau solliciter CIRDIS RETRAITE en décembre 2019 pour bénéficier d’un accompagnement concernant la mise en œuvre de la régularisation des anomalies de carrière, du rachat de trimestres et de la liquidation de ses droits à la retraite pour le 1/8/2020.

Les démarches auraient pu aboutir hors délai …

Si un délai de 8 mois pour mettre en œuvre l’ensemble de ces démarches peut paraitre confortable, la réalité est bien différente. Les délais administratifs des caisses de retraite peuvent être aujourd’hui importants, et bien des éléments peuvent venir perturber ces démarches. Sur cette année 2020, ils ne manqueront pas :

  • L’intégration de la SSI au sein du régime général mise en œuvre au début de l’année 2020 perturbe le fonctionnement habituel des caisses, et rend les caisses plus longues à traiter les demandes des assurés.
  • La crise sanitaire du Covid 19 ayant grandement perturbé le fonctionnement des organisations, a contribué à allonger encore plus les délais de traitement.

Les semaines défilent, et les demandes de M. X n’avancent pas, malgré de nombreuses relances. Début Juin, les régularisations de carrière demandées n’ont pas été effectuées par la caisse, et aucune proposition de rachat n’a été adressée.

Happy end à seulement 3 jours de la date limite

Grâce à sa bonne connaissance du fonctionnement des caisses et face à cette situation d’urgence, CIRDIS RETRAITE va donc solliciter tous les moyens disponibles pour que les demandes de M. soit enfin prises en considération.

Ces actions produiront leurs effets : début juillet, M. X reçoit enfin de la part de la caisse sa proposition de rachat de trimestre. Celui-ci est finalisé 3 jours avant son départ en retraite ! la date du 1er aout est en principe sécurisée. La retraite à cette date ne sera toutefois définitivement validée que lorsque les caisses auront également finalisé la régularisation des trimestres manquants et confirmé que M. X est bien éligible à un départ anticipé pour carrière longue à cette date.

Le 18 septembre, la réponse tombe : le régime de base accorde à M. X sa retraite au 1/8/2020, conformément à ce qui avait été estimé dans l’étude retraite de 2018. Le montant de retraite est en outre également conforme aux estimations de l’étude. Les autres notifications arriveront au fur et à mesure.

Qu’en pense ce client ?

Retrouvez son témoignage et celui de nombreux autres clients !

Vous souhaitez également bénéficiez d’un accompagnement sur mesure, ne pas passer à côté de dispositifs qui vous conviendraient, vous décharger des contraintes administratives, CONTACTEZ-NOUS.